Back to All Events

Cuba Trip


le Bitin prépare son voyage, destination, Santiago de Cuba.

Le voyage dans cette autre capitale majeure de l’histoire caribéenne est pour le bitin
l’occasion de renouveler l’expérience de la Nouvelle Orléans dans un contexte, culturel,
géographique à la fois proche et différents.
Santiago de Cuba, est la ville de la Musique de Cuba, sorte de « Nouvelle Orléans de Cuba »,
c’est aussi une ville qui a subi une riche influence française lors de la « décolonisation » de
Saint Domingue et la naissance de Haïti : une grande partie de la population Française
blanche et créole de l’île de Haïti a migré à Santiago de Cuba, toute proche et à la Nouvelle
Orléans.
Ce voyage sera l’occasion pour nous :
. De vérifier que les racines profondes de la musique cubaine sont similaires à celle de la
musique de la nouvelle Orléans : rencontre entre la vitalité rythmique de la culture musicale
traditionnelle des esclaves déportés du continents africains et la richesse mélodique et
harmonique de la musique savante européenne (espagnole, française, anglaise),
. D’en apprécier toutes les différences, les nuances (influence du boléro espagnol à Cuba).
. D’approcher un contexte social, politique, culturel différent entre ces deux villes, donnant à
ce voyage une dimension supplémentaire, dépassant la simple recherche musicale.
. De partir à la rencontre de cet héritage français à Cuba à travers la musique, la cuisine,
l’architecture.
. Partager une fois de plus cet amour de la musique, langage universelle dépassant les clivages
sociaux, culturels ou politiques.
d) Un projet plus ambitieux : « Mon Bitin », film documentaire.
Le Bitin est né d’une volonté de partage collectif, partage régulier pour chacun de ses
membres à travers les répétitions, mais aussi partage ponctuel avec le public lors des concerts,
par nature éphémères.
C’est toujours dans cette volonté de partage, que l’idée d’un film documentaire, autour de ce
voyage à Cuba est née. Volonté de partager avec les proches des membres du Bitin mais aussi
avec le public de Saint Barthélemy, et pourquoi pas d’un public plus varié.
Ce pari risqué, demande plus de préparation, de réflexion qu’un simple voyage musical.
Au delà de l’envie de laisser un témoignage, sorte de souvenir de ce périple, les membres du
Bitin envisagent de saisir cette occasion pour mener un réel projet culturel qui permettrait
entre autre d’aborder plusieurs thèmes :
. Vitalité et survivance de la tradition musicale caribéenne.
. Différences et ressemblance de ces différents courants musicaux.
. Place de la musique traditionnelle de Saint Barth dans cet héritage musical.

Earlier Event: February 26
Déjeuner au Guanahani